Tâche 11: La gouvernance

Responsable Jean Debrie

Objectifs

Dans quelle mesure le transport fluvial et les ports de ces aires urbaines sont-ils pris en compte dans la définition d'une politique des transports ? Le port est-il considéré comme un atout ou une contrainte, un outil ou un obstacle dans le cadre du développement métropolitain ? Quelles sont les échelles administratives et/ou fonctionnelles les plus pertinentes afin de concevoir des schémas logistiques pour des aires urbaines dont l'approvisionnement repose sur des chaînes de transport multiples et elles-mêmes articulant plusieurs échelles, de l'international au local ?

La gouvernance doit aussi prendre en compte l'ensemble des populations. Quelles relations existent entre les populations et les ports fluviaux dans le cadre plus large de l'approvisionnement des métropoles ? Les ports fluviaux, « enclaves » logistiques dans le tissu urbain, posent la question de leur perception par les habitants. Comment dans ces grandes métropoles le transport fluvial et plus particulièrement le port sont-ils perçus par les populations?

L'objectif de ce travail serait d'aboutir à la définition des modes de gouvernance les plus appropriés pour intégrer les ports fluviaux dans des schémas logistiques définis à l'échelle des aires urbaines.

Programme des travaux

Etablir à l'échelle de chaque aire urbaine le schéma des relations institutionnelles entre d'une part les administrations en charge des ports et des voies fluviales, les associations de transporteurs et de chargeurs, et de l'autre les collectivités, communes, communautés d'agglomération ou régions en charge de l'aménagement des territoires et par conséquent de la définition d'une politique des transports. Il faudra mesurer l'intensité et la nature de la relation entre ces différentes institutions : partenariats, conflits ou indifférence.

Pour le travail sur les représentations, ciblage de populations à enquêter, mise au point de questionnaires d'enquête, réalisation puis interprétation.

Méthode et choix techniques

Une mise en perspective historique sera menée ainsi qu'une analyse des politiques de transport dans l'aire urbaine, notamment par l'étude des plans de déplacements urbains. Des enquêtes systématiques auprès des différents acteurs seront conduites pour apprécier la nature des relations entre les différents partenaires. Les résultats obtenus dans les deux premiers axes de la recherche seront confrontés pour tenter de mesurer l'adéquation des politiques mises en place avec la « réalité » effective du terrain telle que nous l'aurons perçue. Dans le même esprit, on étudiera le rôle des associations en tant que groupes de pression par rapport à la présence d'un port fluvial.

Pour le travail sur les représentations, différents échantillons de populations seront à construire : enfants, adultes, populations proches ou éloignées du port, élus, responsables économiques impliqués ou non dans le transport. Les représentations sont fondamentales : négatives, positives ou indifférentes, elles conditionnent en grande partie la façon de mettre en place une politique des transports intégrant une dimension fluviale.

Risques et solutions de repli

Un risque éventuel repose toujours sur une possible absence de coopération des différents acteurs à rencontrer mais ce risque nous paraît faible.