Tâche 2: Les trafics actuels et potentiels à l'échelle des aires urbaines

Responsable Patrick Nierat

Objectifs

Connaître les trafics fluviaux actuels et potentiels qui se réalisent ou pourraient se réaliser à l'échelle de chacune des quatre aires urbaines pour les trois filières considérées. Comparer ces trafics fluviaux à l'intérieur de l'aire urbaine avec les trafics routiers. Montrer comment la configuration spatiale de chaque port est plus ou moins favorable à la réalisation de trafics fluviaux à l'intérieur de chaque aire urbaine.

Programme des travaux

Chaque filière et chaque port constitue une étude de cas qu'il faudra ensuite comparer d'une ville à l'autre. Autant il semble possible, à partir des statistiques portuaires, pouvoir établir un état des lieux pour les matériaux de construction et les déchets, autant la tâche est beaucoup plus complexe pour les conteneurs et/ou une filière (grande distribution, textile ou électronique). On se limitera dans chaque ville à l'étude des logiques d'implantation d'un chargeur important, par exemple un grand groupe de distribution, par rapport à la voie fluviale mais aussi par rapport à la route et au rail. Il s'agira d'identifier la place du fluvial dans ces logiques d'implantation, aussi bien en termes de transport que d'immobilier logistique sur les zones portuaires. Si ce lien n'existe pas, on tentera alors de comprendre s'il a été à un moment ou à un autre envisagé, pourquoi il a pu ne pas être envisagé ou s'il l'a été, pourquoi il n'a pas été retenu. Les récentes études du Port Autonome de Paris seront précieuses à ce titre, dont une réalisée par Interface Transport.

Méthode et choix techniques

On procédera à une analyse critique des statistiques portuaires et des bases de données existantes à l'échelle des aires urbaines sur les flux de marchandises. On montrera l'existence ou l'absence de trafics fluviaux pour les matériaux de construction et les déchets à partir des statistiques portuaires. On étudiera la logique d'implantation des entrepôts et des magasins d'un grand distributeur pour chaque aire urbaine en mettant en relation ces implantations avec les réseaux fluviaux, ferrés et routiers.

Cartographie comparative des trafics portuaires fluviaux à l'échelle des aires urbaines pour les quatre villes sur système d'information géographique.

Risques et solutions de repli

Faiblesse des données statistiques et absence de coopération des groupes de distribution pour délivrer de l'information. Ce risque peut être pallié par l'utilisation des bases de données et des sites Web des différents acteurs des filières concernées pour reconstruire les logiques d'implantations et les flux associés à ces implantations.